la ville imaginaire

2018

Installation proposée pour le festival culture et école du canton de Fribourg et réalisée par presque 200 enfants. En collaboration avec le médiateur culturel Neal Byrne Jossen.

 

Le projet était de créer une ville imaginaire avec 1000 kilos de terre crue. Chaque classe est venue un demi-jour sur une semaine, et le tas initial s'est agrandi chaque jour pour devenir une ville qui prenait 50 mètres carrés au sol.

Les enfants ont continué les projets commencés par d'autres: routes, fermes, terrains de jeux, cimetières, opéras, cinémas,... à la fin de chaque demi journée, un tour de la ville était fait pour que chacun puisse expliquer son idée et que nous puissions le médiateur et moi le transmettre aux prochains enfants. Aucune restriction n'était donnée, une véritable collaboration est née entre les enfants et les projets ont évolué petit à petit. Parfois, un terrain de foot s'est muté en zoo, une église en théâtre,... L'idée était de leur transmettre une manière différente de créer, un moyen d'expression sans autre but que l'expression pure. Ils ont tout à fait compris l'idée de réaliser une oeuvre collective éphémère, que j'ai détruite à la fin de la semaine. Les enfants étaient très fiers de leur oeuvre d'art. Une expérience très enrichissante grâce à la fraîcheur des enfants qui ne sont pas encore formatés.

Je garde en tête un souvenir de deux petites filles qui parlaient: "je savais pas qu'on pouvait aussi être des artistes, c'est trop cool!"

12h45 du 17 novembre 2018 en vidéo

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon