le dernier repas

2019

Il envahit la table, ou du moins, il essaie. Ce lichen verdoyant, beauté des forêts alpines. Il est beau, il illumine, il attire.
Il attise le regard, sa couleur prévenant sa toxicité aux animaux. Utilisé comme poison pour les renards et les loups, il peut l’être aussi pour son empoisonneur: l’homme.

Pas tous les lichens le sont, certains sont même consommables, ou indicateurs de pollution, mais cette espèce « letharia vulpina », est une exception.
« Le dernier repas » est une installation paradoxale, l’image d’une beauté toxique.

Contraste entre la blancheur de la porcelaine et la couleur du lichen. Ce dernier est transposé sur les pièces pour créer une mise en abyme.

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon